Histoires insolites d'animaux

Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur mon blog et ce jour ce sera avec des histoires insolites et belles d'animaux du site http://www.dinosoria.com que je partage avec vous.

Histoires insolites d'animaux

Un cacatoès couve des œufs en chocolat

Histoires insolites d'animaux

Une femelle cacatoès baptisée Pippa, qui vit dans un refuge animalier de Grande-Bretagne, a couvé pendant deux semaines un bol rempli d’œufs en chocolat.

 

Le bol rempli de petits œufs avait été placé sur un comptoir à l’intention des visiteurs pour Pâques.
Selon Monsieur Grewcock, son propriétaire, Pippa s’est montrée très protectrice envers le bol. Son instinct maternel l’a poussé à couver les œufs.
Apparemment, elle n’a pas fait de différence, persuadée d’être la mère de la future progéniture.
L’incubation dans l’environnement naturel dure 30 jours. D’ici deux semaines, Pippa risque d’être bien désappointée en ne voyant apparaître aucun oisillon.

Pippa. Cacatoes blanc

Pippa est un cacatoès blanc (Cacatua alba) de 17 ans qui est pensionnaire du refuge depuis 4 ans.
Son espérance de vie est de 70 ans. C’est l’un des 300 oiseaux recueillis dans ce sanctuaire.

Elle semble avoir un caractère bien trempé et ne pas apprécier la compagnie humaine. Un photographe qui s’était approché d’un peu trop près a été bombardé avec un œuf en chocolat, lui signifiant que c’est le seul qu’il aurait.

Cacatoès blanc

Cacatoès blanc

Sans doute traumatisée par sa capture dans son environnement naturel, Pippa mord ceux qui l’approchent.
Elle s’en prend en priorité au lobe de l’oreille.

Il est vrai que le cacatoès blanc est une espèce qui est traquée par les contrebandiers et les indigènes d’Indonésie.
Cette espèce est en voie d’extinction dans les forêts d’Indonésie orientale où les dernières populations se sont réfugiées.

Cacatua alba

Cacatua alba

Ce splendide oiseau a été exporté par dizaines de milliers d’individus pour finir derrière les barreaux d’une cage.

☺☺☺

Aalfred l'anguille

Histoires insolites d'animaux

Aalfred est une anguille qui est devenue célèbre en 2002. Le poisson a été ainsi baptisé car « aal » signifie « anguille » en allemand.

Cette anguille a été pêchée par Paul Richter en 1969 dans un canal de Bochum, une petite ville d’Allemagne.
Elle était destinée à finir en plat cuisiné. Mais, les enfants du couple supplièrent leur père d’épargner le poisson.

 

Aalfred a donc été installé dans la baignoire familiale. Chaque fois qu’un membre de la famille a besoin de prendre un bain, il est placé dans un seau.

Entourée d’affection, l’anguille est nourrie de larves de moustiques et d’asticots.

Mais, en 2002, la presse allemande est mise au courant de ce curieux animal de compagnie qui séjourne dans une baignoire.
Aussitôt, Aalfred fait la Une des journaux et les défenseurs des droits des animaux réclament la relaxe du prisonnier.

anguille

Anguille

La famille Richter refuse de se séparer de leur compagnon. Afin de trancher, la municipalité envoie un inspecteur accompagné d’un vétérinaire chargé de constater l’état de santé de l’anguille.

Aalfred est en pleine forme et mesure 90 cm. Bien nourri, il semble très heureux.

Le rapport indique que la famille Richter a été autorisée à conserver Aalfred à condition qu’un tuyau de gouttière soit installé dans la baignoire afin que l’anguille puisse s’y reposer plus confortablement.

Les Richter continuent donc à protéger leur anguille dont la longévité maximum enregistrée est de 88 ans.

♥♥♥

Un perroquet au secours d’un autiste

Histoires insolites d'animaux

Le petit Dylan Hargreaves est un enfant de 4 ans atteint d’autisme. Il vit avec ses parents à Blackburn en Angleterre.
Comme la plupart des autistes, l’enfant était incapable de parler, enfermé dans sa solitude intérieure.

 

Il y a quelque temps, la famille a acheté un Ara (Ara ararauna), ce superbe perroquet originaire d’Amérique du Sud.
Prénommé Barney, notre Ara est doué de parole.

Quelle n’a pas été la surprise de la mère du jeune Dylan en entendant pour la première fois son fils articuler des mots.
Imitant Barney, Dylan est capable aujourd’hui de dire des mots simples comme Nuit, papa, maman, bonjour, au revoir.

Les spécialistes de l’autisme pensent que bientôt Dylan pourra prononcer des mots de deux syllabes.

Sa mère apprend au perroquet des mots et Dylan essaye de les répéter. Elle pense que l’articulation lente de l'oiseau aide Dylan à mieux assimiler les mots.

Leur vie a changé et s’est ensoleillée depuis l’arrivée de Barney. Aujourd’hui, la maman de l’enfant ne se lasse pas d’entendre son fils lui dire chaque fois qu’elle le met au lit :’Nuit, nuit, maman ».

Ara

Selon le thérapeute DR Roddham, il n’y a aucun doute que l’enfant imite l’oiseau. Pour une raison inconnue, cet animal a attiré l’attention du petit garçon alors que rien, jusqu’à présent, ne l’avait fait réagir au monde extérieur.

Ara

Ara

Cette belle histoire est également un espoir pour d’autres familles. En effet, il est fort probable que des études soient menées afin d’essayer de communiquer avec les jeunes autistes.
Nul doute que les spécialistes n’en resteront pas là et tenteront, avec l’aide de perroquets, de briser ce mur du silence.

☻☻☻

Histoires insolites d'animaux

Merci beaucoup pour vos visites, pour vos commentaires sur mon blog EKLABLOG, d'être là pour moi et quel plaisir pour moi de vous répondre.

Portez-vous bien surtout et passez une délicieuse fin de semaine.

Je vous envoie une envolée de gros bisous d'amitié de mon ti rocher.