IMG_2502

Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur mon blog.

Nous continuons notre balade dans les Hauts de STE-ANNE à la Réunion et plus exactement à Diana Dea Lodge avec les photos de ma fille.

Voici ci-dessous en vidéo Kizoa avec une musique, donc n'oubliez pas de couper le son de ma playlist en haut à droite du blog (ensuite je vous mets quelques photos pour celles et ceux qui ne peuvent pas ouvrir la vidéo).

RÉUNION : 6) Hauts de Ste-Anne (Diana Dea Lodge) - Montage Vidéo Kizoa

AUTRE VUE DU DOMAINE

Le Diana Dea Lodge est situé à 600 mètres d'altitude au dessus de Sainte Anne (Île de la Réunion) au centre d'un terrain de chasse fermé de 150 ha. C'est un véritable havre de paix

VUE DU DOMAINE

LES CERFS DU DOMAINE

IMG_2534

FIN POUR CE JOUR

 Encore un coup de coeur pour moi en chanson, voici une vidéo de Julien Doré, sublimes images, belle musique et belle voix de Julien (mais il faut attendre près de 3 mn avant qu'il ne chante) j'aime son originalité...

Julien Doré - Sublime & Silence

 Du site DINOSORIA des histoires insolites d'animaux

HISTOIRE DE CACHALOT

Quand un cachalot de 15 m de long ouvre grand sa gueule à quelques centimètres de votre visage, la peur est indescriptible. C’est ce qui est arrivé à Paolo Curto il y a 25 ans.

Une telle aventure ferait le bonheur de S.Spielberg. Mais contrairement à son célèbre film « Les dents de la mer », le plongeur n’a pas fini dans l’estomac du cétacé.

 En 1984, Paolo Curto invite un ami à partager sa passion de la photographie sous-marine. Les deux plongeurs descendent à environ 10 m de profondeur au large des côtes portugaises.

Tout à leur émerveillement, les deux amis ne voient pas approcher une gigantesque silhouette noire.

 L’ami de Paolo se retrouve subitement nez à nez avec un cachalot. Le photographe a le reflexe d’appuyer sur le déclencheur de son appareil malgré sa panique.

 Il a pu ainsi fixer cet instant inoubliable et incroyable.

 Notre cachalot qui est célèbre pour ses combats titanesques avec des calmars géants a méprisé avec dédain cette minuscule « grenouille » équipée de palmes.

Heureusement pour le plongeur car le gosier est assez grand pour avaler un homme sans même s’en rendre compte.

Reconstitution d'un combat entre un cachalot et un calmar géant.

Comme on peut le voir sur la photo ci-dessous, le casque frôle les dents de la mâchoire inférieure.

Ce qui aurait pu se finir en cauchemar est devenu un souvenir terrifiant mais aussi très excitant.

 
Des extraterrestres abusent de l’opium

Récemment, des cercles de culture ont fait la Une des journaux en Tasmanie. Ces cercles ont fait leur apparition et tout le monde s’est mis à scruter le ciel pour repérer ces extraterrestres écologiques.

Malheureusement pour les amateurs d’ovnis, les coupables sont des marsupiaux, wallabies et kangourous, qui ont abusé des fleurs de pavot.

 La Tasmanie est le plus grand producteur d’opium. Les feuilles sèches du pavot servent à préparer le baume tranquille et l’onguent populéum. Les capsules (renfermant un peu d’opium) sont employées en décoction pour des bains de bouche, gargarismes et lotions à l’action calmante.

La fleur ornementale est rouge tandis que les graines sont blanches.

Fleur de pavot

La Tasmanie possède environ 500 fermes qui fournissent près de 50% de la matière première du monde pour la morphine et les autres opiacés liés.

 Wallabies et kangourous entrent par effraction dans ces champs et se goinfrent de fleurs de pavot.

Complètement ivres, ils se mettent à sautiller dans tous les sens et forment involontairement de beaux cercles dans les champs.

Wallaby photographié en Tasmanie

Cette affaire peut faire sourire mais elle est prise très au sérieux par la justice car les champs sont sous haute surveillance.

Champ de pavots en Tasmanie

De nombreux pieds de pavots ont été volés cette année et si maintenant les kangourous se mettent à se droguer, la police risque de ne plus savoir où donner de la tête.

Plusieurs problèmes du même genre s’étaient déjà posés avec des moutons ce qui pourrait provoquer une contamination de la viande.

 De plus, la faune risque d’endommager les cultures.

 Pas facile d’empêcher des marsupiaux de sauter allègrement les clôtures pour se plonger avec délice dans un paradis artificiel..

Kangourou en Tasmanie

 Si vous visitez la Tasmanie, ne soyez pas étonné de voir des moutons, des marsupiaux ou des cervidés qui piquent un bon somme ou dansent la gigue.

Une tite blague du site RIONS UN PEU

C'est un couple de paysans qui a, depuis quelques années, une magnifique truie. Or, la dame, qui prévoit l'avenir et le business potentiel dit un jour à son mari :

- L'Gustave, y faudrait absolument que la truie aie des petits.

- D'ju la Marie, c'est ben vrai, mais comment faut'y qu'on fasse ?

- Ben, tu prend l'bestiau et tu vas l'porter chez l'Fernand qu'a un verrat qu'a d'l'entre pour.

Aussitôt dit, aussitôt, fait, l'Gustave embarque l'bestiau dans sa brouette et fait le voyage (5 km !) jusque chez l'Fernand.

Arrivé sur place, il explique ce qu'il veut et demande à son voisin:

- L'Fernand, comment j'verrions qu'l'affaire est faite ?

- C'est simple, si demain matin l'bestiau se roule dans la boue, c'est bon, s'il s'roule dans l'herbe, y faut revenir.

Voyage de retour (5 km !), gros dodo, et le lendemain matin, l'Gustave demande à la Marie :

- Qu'é fait-y l'bestiau ?

- Y s'roule dans l'herbe, l'Gustave !

- Crévindju mossi biesse, y va co devoir y aller ...

Le même manège se répète plusieurs jours de suite, et puis le matin, l'Gustave depuis le fonds de son plumard demande :

- Qu'é fait-y l'bestiau ?

- L'est déja dans la brouette, l'Gustave ...

Terminons par une recete

Baguette surprise

Pour découvrir la recette il faut cliquer sur le lien ci-dessous

http://www.cuisineactuelle.fr/recettes/baguette-surprise-127963

Je vous remercie pour vos visites, pour vos gentils commentaires, quel plaisir de vous lire.

Je vous souhaite une délicieuse semaine gorgée de bonheur et de douceur.

 De tout coeur je souhaite un bon rétablissement aux amies, amis malades.

 Prenez bien soin de vous.

RV lundi prochain 12 Juin 2017 pour un nouvel article sur mon blog.

 Gros bisous d'amitié à vous partager de mon île intense.